Nirbi LTE-M :
Balise d'assistance avec détection de chute, de non-port et GPS

Présentation

Étanche et autonome environ 15 jours sans recharge, Nirbi LTE-M envoie un SMS d’alerte, effectue un appel téléphonique ou encore envoie un e-mail aux aidants lors d’un appui sur son bouton SOS ou par détection d’une chute ou par détection d’un non-port. Pour chaque alerte, le GPS est démarré et effectue une géolocalisation qui est envoyée dans un second temps. Si aucun signal GPS n’est trouvé, une localisation approximative par triangulation est effectuée (LBS). Jusqu’à 5 aidants de votre choix peuvent recevoir les alertes. Ils peuvent également à tout moment obtenir les paramètres de batterie, réseau et la localisation en envoyant le caractère “?” au dispositif par SMS. La recharge s’effectue sans contact sur chargeur standard compatible qi.

En plus de l’autonomie remarquable pour un dispositif sur réseau téléphonique 4G (le LTE-M utilise une bande radio de la 4G), le LTE-M permet un gain de réception d’environ 8 dBm, soit l’équivalent d’un mur de plus traversé par les ondes par rapport aux technologies 4G classiques. Fonctionnant en mode point à point, aucune donnée ne transite sur un serveur : la confidentialité est totale.

Le réseau LTE-M étant réservé aux professionnels, nous proposons ce dispositif uniquement en location mensuelle tout compris : communications, chargeur et configuration initiale. Ainsi, vous recevez le produit et pouvez immédiatement l’utiliser. En plus, lorsque vous souhaitez nous restituer le produit, nous le recyclons intégralement.

1

Un appui sur le bouton SOS ou, si désiré, une détection automatique de chute ou de non-port déclenchent le système : le dispositif sort de sa veille et envoie un premier SMS aux aidants contenant le type d'alerte. Un appel téléphonique vocal et un e-mail peuvent aussi être déclenchés.

2

Dans les 3 minutes suivant l'envoi du SOS, la localisation GPS est envoyée dans un second SMS sous forme d'un lien cliquable Google Maps. En cas de mauvaise réception du signal GPS, par exemple en intérieur, la localisation LBS est envoyée.

3

La recharge se fait sans contact, tous les 15 jours environ, juste en posant le bracelet sur un chargeur qi.

Fonctions

Technologie

Alertes

SMS

Chaque aidant peut recevoir l’alerte par SMS, en Français. La cause de l’alerte est clairement indiquée (ici “Bouton SOS appuyé”) ainsi que l’identité du porteur de l’appareil et son numéro de téléphone s’il en a un. Dans les 3 minutes suivant l’alerte, un second SMS comportant la géolocalisation cliquable est envoyé. Il n’y a pas besoin d’utiliser une quelconque application.

0:00 / 0:00
Alerte SOS

Appel téléphonique

Chaque aidant peut recevoir l’alerte par un appel téléphonique : une voix de synthèse explique la cause du problème et invite à prendre connaissance du SMS précédemment reçu.

e-mail

Chaque aidant peut recevoir l’alerte par e-mail, en Français. La cause de l’alerte y est clairement indiquée (ici “Bouton SOS”). Des liens cliquables vers le numéro de téléphone du porteur ou vers une carte Google Maps pointant la localisation sont présents.

Made in France

  • Conception hardware, firmware et software Française
  • Boitier fabriqué en Allemagne
  • Clavier fabriqué en France
  • Circuit imprimé soudé en France
  • Antennes mises au point en France
  • Écologique : recyclabilité maximisée en fin de location

Questions fréquentes

Pour faire court :

  • Les 2 technologies sont modernes et complémentaires.
  • LoRa est plus économe en énergie et revient peu cher à l’exploitation mais nécessite une connexion spécifique à un réseau LoRaWAN public (Orange) ou privé (que vous installez et qui vous offrira une excellente couverture). Le traitement des données doit être effectué par un serveur ou une box domotique (nous pouvons fournir cette prestation).
  • LTE-M utilise les antennes 4G mobiles d’Orange déjà existantes dans tout le pays : pas besoin d’infrastructure nouvelle. Il envoie directement des SMS aux aidants : pas besoin de traitement des alertes par serveur. Coût d’exploitation plus élevé que LoRa (carte SIM) et autonomie plus faible.

Non. Nirbi LTE-M appelle les aidants sur leur téléphone lors des alertes et leur parle avec sa voix de synthèse pour leur expliquer le type d’alerte (appui sur SOS, chute, non-port). Cependant, cette communication est unidirectionnelle : il n’est technologiquement pas possible de converser avec le porteur du produit. En revanche, une fois l’alerte terminée, les aidants ont tout loisir d’appeler la personne équipée sur un vrai téléphone, fixe ou mobile.

Non : à partir d’une vingtaine de dispositifs dans l’établissement, LoRa est moins cher, très fiable et permet la localisation indoor.

Nirbi LTE-M sera le plus adapté : envoi de SMS jusqu’à 5 aidants et pas besoin d’infrastructure réseau.

Cette question revient souvent car les smartphones biaisent la réponse. Non, les GPS ne peuvent pas fonctionner à l’intérieur des constructions car la bande de fréquence utilisée ne traverse pas les murs. En revanche, ils pourront fonctionner près des surfaces vitrées donnant sur le ciel. Les smartphones sont localisés dans les bâtiments car ils utilisent le bornage WiFi à la place du GPS : Google et Apple, sans vous le dire clairement, archivent l’adresse MAC de votre box internet et votre géolocalisation dans une gigantesque base de donnée. Ainsi dès qu’un réseau WiFi est détecté par un smartphone, il sait immédiatement où celui-ci se trouve. Si vous souhaitez une téléalarme localisable en intérieur, optez pour Nirbi LoRa et son bornage Bluetooth. Lorsqu’il ne reçoit pas de signal GPS, Nirbi LTE-M sait donner une position approximative par LBS.

Exemples d'utilisation

Protection de travailleurs isolés

Protection des plaisanciers

Protection de personnes souffrant de handicap

Protection des sportifs isolés

Protection des personnes âgées

Protection des chasseurs et pêcheurs

Le mot du concepteur

“Alors que les technologies mobiles 2G et 3G vieillissent et sont amenées à disparaitre, la 4G et la 5G ne sont pas adaptées aux téléalarmes : la consommation est trop élevée alors que le haut débit qu’elles offrent est inutile lorsqu’on envoie un simple SOS. De plus, les bandes de fréquence utilisées sont réparties sur un large spectre et imposent de grandes antennes et de grands plans de masse que seuls de “vrais” smartphones offrent. Ces technologies sont conçues et adaptées aux téléphones mais les loger dans un bracelet ou un pendentif se fait au prix de médiocres performances imposées par les lois de la physique, cas de nombreux produits chinois de ce type. Le LTE-M est une variante de la 4G existante qui la rend parfaitement adaptée aux objets connectés : utilisation d’une seule bande de basse fréquence pénétrant les murs des bâtiments et optimisation de la consommation grâce à l’eDRX et au PSM. Le gros avantage est l’utilisation des antennes 4G d’Orange déjà implantées partout en France : la couverture est excellente.

J’ai conçu Nirbi LTE-M avec un triple objectif : maximiser l’autonomie de la batterie, maximiser la portée de l’antenne et maximiser le confort de port. Voici les éléments clés de ce produit, le rendant exceptionnel :

  • l’énergie est particulièrement bien économisée grâce à la mise en sommeil systématique des composants électroniques dès qu’ils ont fini leur tâche et à l’eDRX (Extended Discontinuous Reception) du LTE-M.
  • l’antenne est stable et parfaitement accordée aux fréquences LTE-M par analyseur de réseau vectoriel. Cet accordage a lieu dans le boitier final sur un mannequin simulant les propriétés diélectriques du corps humain.
  • tous les circuits intégrés proviennent des grands fondeurs occidentaux : ST Microelectronics, Texas Instruments, Analog Devices et Maxim. La fiabilité est maximisée.
  • le circuit imprimé est gravé en Allemagne et soudé en France dans nos locaux. Nous possédons notre propre chaine de fabrication.
  • la recharge sans contact se fait en environ 4 heures et, en dehors de la commodité, permet de maintenir le boitier scellé et hermétique, sans trou pour un connecteur. Ainsi, l’étanchéité est réelle et durable.
  • le boitier est en ASA, polymère robuste et anti-allergénique. Le bracelet est en silicone anti-allergénique. Les 4 vis de fermeture à l’arrière du boitier et les barrettes ressort du bracelet sont en acier inoxydable.”
Alexandre FILLEAU
Alexandre FILLEAU

Ingénieur en électronique

Panier
Retour haut de page